Pourquoi apprenez-vous aux enfants à mentir ?

Un mensonge nécessaire

Le mensonge s’apprend !

Un bébé naissant montre par ses cris qu’il y a quelque chose qui ne va pas dans son petit monde. Vers 8 semaines, le nourrisson est capable de répondre à un sourire par un sourire, en reliant une représentation extérieure (figure parentale) à ce qu’il éprouve en lui-même. Il est en symbiose avec la figure maternelle jusqu’à 6 mois, et commence à distinguer les personnes familières des étrangers vers l’âge de 8 mois. Jusqu’à la période du « Non » qui survient aux alentours de 18 mois, il manifeste ses besoins et peurs avec sincérité, spontané et naturel.

Il est sincère car, si ce que vous lui donnez à manger ne lui plait pas, il va le recracher. Vous ne lui avez pas encore appris la bienséance !

Il est spontané lorsqu’il exprime avec la force nécessaire à vous convaincre, qu’il a faim dès l’instant où il ressent la faim. Vous ne lui avez pas encore appris à être discret !

Il est naturel : il hurle ou se cache si quelqu’un lui fait peur, il éclate de rire puis fond en larmes en l’espace d’un instant. Vous ne lui avez pas encore appris à réprimer ses émotions, ni à travestir ses sentiments !

un bébé naturel
un bébé est naturel et spontané.

Le mensonge permettrait de se cacher des autres pour mieux protéger un espace privé de liberté. Continuer la lecture de « Pourquoi apprenez-vous aux enfants à mentir ? »